Les courses fun et solidaires de Paris

Joggeurs, joggeuses, sportifs ou amateurs, enfilez vos baskets et votre dossard ! La capitale organise tout au long de l’année des rendez-vous sportifs et des événements pour rassembler les coureurs. Pour vous dépasser, vous amuser ou pour soutenir une cause solidaire et engagée, participez à une course à pied à Paris. Découvrez les dates des prochaines courses organisées.

Le Marathon de Paris

Le Marathon de Paris est l’un des plus importants marathons au monde. Rassemblant chaque année des milliers de coureurs venus du monde entier, le parcours traverse la ville, au départ des Champs Elysées vers l’avenue Foch en passant par les bois de Vincennes et de Boulogne ou encore la place de la Concorde et le musée d’Orsay. Sur 42,195 kilomètres, les décors défilent et de nombreuses animations ponctuent l’itinéraire. Le Schneider Electric Marathon de Paris attend déjà près de 60 000 coureurs pour cette nouvelle édition qui aura lieu le 14 avril 2019. Partant ?

Copyright : Guilhem Vellut

The Color Run

Un seul mot d’ordre pour The Color Run by Sephora : l’amusement ! Nul besoin d’être un passionné de sport pour participer. Le parcours n’étant pas chronométré, le but n’est pas d’arriver le premier. Cette course colorée de 5 kilomètres est devenue un événement de taille organisé chaque année et dans le monde entier. Les coureurs se rassemblent pour des projections de couleur grandioses. Venez vivre un moment incroyable, seul, en famille, entres collègues ou entre amis. Pas de pression sportive, partagez simplement un instant convivial et amusant ! (dates à venir)

Source : Fotolia

Global 6k for Water

La Global 6k for Water est une course solidaire créée par World Vision. Les fonds récoltés à cette occasion permettent de construire ou rénover des puits, mettre en place des systèmes de gestion des déchets ou bien sensibiliser les populations aux bonnes pratiques d’hygiène. Pourquoi 6 kilomètres ? C’est la distance moyenne parcourue par un enfant pour atteindre un point d’eau potable, qui se fait encore rare dans beaucoup de pays dans le monde et pour plus de 844 millions de personnes. En 2018, grâce aux 800 coureurs venus soutenir cette cause, ce sont près de 12 000 euros qui ont été récolté. Rendez-vous le 5 mai 2019 pour vous engager !

Love Run

Le 12 mai 2019 aura lieu la nouvelle édition de la Love Run. Cette course complètement fun et décalée vous invite à courir en duo dans une ambiance festive et chaleureuse. Vous devrez parcourir 7 kilomètres attachés par les poignets à votre binôme, ami(e), amour, famille, collègue… Au cours de la journée, l’espace village installé pour l’événement vous prévoit un programme riche en activités avant, pendant et après le tour : cours de Yoga, Zumba ou encore Rock en duo, concert, lunch… Si vous le souhaitez, vous pouvez courir afin de soutenir l’association Ela et réaliser un don pour chaque pas parcouru.

Source : happy running crew

Odyssea

Odyssea est une course organisée par l’association du même nom, chaque année à Paris et dans d’autres villes de France au profit de la recherche contre le cancer du sein. Depuis 2002 et après 17 éditions d’Odyssea Paris ce sont près de 3 979 000 euros qui ont été récolté. En tout, 301 500 personnes ont couru ou marché pour s’engager à leur échelle et lutter contre le cancer du sein. Prochains départs prévus les 5 et 6 octobre 2019 ! Vous pouvez choisir de vous inscrire pour un parcours de 1, 5 ou 10 kilomètres selon votre niveau. Tout au long de la journée, différentes animations sont organisées telles qu’une Zumba géante, un échauffement collectif…

Cariboo, mercredi 10 avril 2019

Visitez Paris avec...

Articles similaires

« Les fans contre attaquent », immersion inédite du côté de la Force

« Les fans contre attaquent », immersion inédite du côté de la Force

Les fans de la saga Star Wars de George Lucas pourront découvrir l’exposition consacrée au film et à son univers au Centre Expo Lafayette Drouot à Paris. L’expo Star Wars à Paris intitulée « Les fans contre-attaquent » se déroule jusqu’au 10 mars 2019. Venez vivre une expérience inédite au cœur de la saga qui a marqué les générations : Star Wars. L’exposition « Les fans contre attaquent » est le résultat d’un travail de longue haleine porté par un fan : Daniel Prada. Cet espagnol passionné de science-fiction a collecté, durant de nombreuses années, des œuvres d’artisans du monde entier relatifs à l’univers Star Wars pour créer une véritable exposition. Vous pourrez admirer des pièces uniques d’une grande qualité, une scénographie travaillée qui vous promet un voyage en immersion dans l’univers de la mythique saga du cinéma. Présentée dans plusieurs grandes villes d’Espagne, où elle a été élue « meilleure exposition de l’année » par un jury d’internautes, l’exposition est constituée d’œuvres fabriquées par les plus grands fans des films Star Wars. Source : https://www.centre-expo-lafayette-drouot.com/project/les-fans-contre-attaquent/La plus grande collection privée d’Europe Parmi les différentes pièces exposées, les visiteurs sont invités à découvrir un Jabba Le Hutt de 5 mètres de long, un Rancor de 3,90 mètres de haut, un droïde de reconnaissance d’1,80 mètres de haut, un Han Solo congelé dans de la carbonite ainsi que des sculptures mobiles et des pièces en édition limitée comme des sabres lasers de jedi, des casques, des figurines, des costumes de personnages emblématiques et bien d’autres surprises. Sur les trois niveaux du Centre Expo Lafayette ce sont près de 600 pièces qui sont exposées. Considérée comme la plus grande collection privée d’Europe, l’expo présente les personnages incontournables tels que Yoda, R2D2, Ewok, Princesse Leia, Dark Vador… ainsi que leurs costumes et accessoires. A chaque pas et entre les maquettes et sculptures vous pourrez (re)découvrir l’histoire des différentes trilogies. L’exposition apporte également des informations complémentaires sur les objets comme la planète, la taille, les répliques ou bien l’épisode dans lequel il apparaît. Enfants et adultes apprécieront cette exposition innovante et atypique ! Informations pratiques : Exposition du mardi au vendredi de 14h30 à 20h et le samedi et dimanche de 10h30 à 19h. Tarif adulte à partir de 16€. Adresse : Centre Expo Lafayette – Drouot, 44 rue du Faubourg Montmartre – 75009 Paris

Histoire de la baguette de pain

Histoire de la baguette de pain

Aujourd’hui, on est sûrs que vous allez avoir l’eau à la bouche, avec notre histoire de la baguette, un voyage dans le temps pour retrouver les origines de ce qui fait la fierté, et le symbole du pain français.10 milliards chaque annéeCe n’est pas le nombre de baguettes que consomme le monde entier… mais le nombre de baguettes consommées par les français ! A toute heure de la journée elle est la base ou l’accompagnement idéal : Tartine, Sandwich ou encore en accompagnement d’un de nos 400 fromages… Si auparavant les français ne consommaient que de grandes miches de pain, notamment grâce à leur tenue durant plusieurs jours, la baguette est apparue vers 1820, après que plusieurs voyageurs aient rapporté des spécimens viennois, les fameuses baguettes viennoises. Le format a séduit plus d’un boulanger qui a imité de plus en plus cette longue forme, sans pour autant renoncer à l’origine, la qualité et de secret de leurs pâtes à pain.D’autres historiens appuient la version qui affirme que la baguette est née durant la Révolution française. Ils étayent leur propos parle fait que le 15 novembre 1793, un décret de la Convention obligeant tout boulanger à créer une seule sorte de pain : Le Pain Égalité, par souci d’équité entre les hommes… La dernière version des origines de sa création prête au temps de Napoléon l’arrivée de la fameuse baguette, plus simple et pratique à transporter (à la main) par les troupes allant en campagne… Napoléon III ira jusqu’à standardiser sa forme : 40cm de long et environ 300g.Ce qui est certain, c’est qu’après la Seconde Guerre mondiale, les baguettes se sont généralisées en France. Désormais, elles se présentent avec une longueur de 80 cm et un poids de 250 grammes. Le prix a également été règlementé jusqu’en 1980, fixé par arrêté préfectoral. Dans les années 1990, l’essor de la mondialisation et de la consommation de masse ont failli avoir raison de notre fierté nationale, par l’apparition des baguettes industrielles. Heureusement que Balladur et son « décret Pain » ont reconnu la baguette de tradition française, respectant un processus de fabrication à l’ancienne.Mais alors pourquoi vous parle-t-on de Pain ? Car le pain à Paris est une institution, les meilleurs boulangers s’adonnent à honorer cette icône et innover autour du produit. Je suis un des guides Cariboo qui peut vous faire découvrir Paris et ses adresses secrètes quant à l’artisanat gastronomique sur la rive gauche ! Rejoignez-moi donc pour une visite insolite avec un habitant, que dis-je, un natif !

Les courses fun et solidaires de Paris

Les courses fun et solidaires de Paris

Joggeurs, joggeuses, sportifs ou amateurs, enfilez vos baskets et votre dossard ! La capitale organise tout au long de l’année des rendez-vous sportifs et des événements pour rassembler les coureurs. Pour vous dépasser, vous amuser ou pour soutenir une cause solidaire et engagée, participez à une course à pied à Paris. Découvrez les dates des prochaines courses organisées. Le Marathon de Paris Le Marathon de Paris est l’un des plus importants marathons au monde. Rassemblant chaque année des milliers de coureurs venus du monde entier, le parcours traverse la ville, au départ des Champs Elysées vers l’avenue Foch en passant par les bois de Vincennes et de Boulogne ou encore la place de la Concorde et le musée d’Orsay. Sur 42,195 kilomètres, les décors défilent et de nombreuses animations ponctuent l’itinéraire. Le Schneider Electric Marathon de Paris attend déjà près de 60 000 coureurs pour cette nouvelle édition qui aura lieu le 14 avril 2019. Partant ? Copyright : Guilhem Vellut The Color Run Un seul mot d’ordre pour The Color Run by Sephora : l’amusement ! Nul besoin d’être un passionné de sport pour participer. Le parcours n’étant pas chronométré, le but n’est pas d’arriver le premier. Cette course colorée de 5 kilomètres est devenue un événement de taille organisé chaque année et dans le monde entier. Les coureurs se rassemblent pour des projections de couleur grandioses. Venez vivre un moment incroyable, seul, en famille, entres collègues ou entre amis. Pas de pression sportive, partagez simplement un instant convivial et amusant ! (dates à venir)Source : Fotolia Global 6k for Water La Global 6k for Water est une course solidaire créée par World Vision. Les fonds récoltés à cette occasion permettent de construire ou rénover des puits, mettre en place des systèmes de gestion des déchets ou bien sensibiliser les populations aux bonnes pratiques d’hygiène. Pourquoi 6 kilomètres ? C’est la distance moyenne parcourue par un enfant pour atteindre un point d’eau potable, qui se fait encore rare dans beaucoup de pays dans le monde et pour plus de 844 millions de personnes. En 2018, grâce aux 800 coureurs venus soutenir cette cause, ce sont près de 12 000 euros qui ont été récolté. Rendez-vous le 5 mai 2019 pour vous engager ! Love Run Le 12 mai 2019 aura lieu la nouvelle édition de la Love Run. Cette course complètement fun et décalée vous invite à courir en duo dans une ambiance festive et chaleureuse. Vous devrez parcourir 7 kilomètres attachés par les poignets à votre binôme, ami(e), amour, famille, collègue… Au cours de la journée, l’espace village installé pour l’événement vous prévoit un programme riche en activités avant, pendant et après le tour : cours de Yoga, Zumba ou encore Rock en duo, concert, lunch… Si vous le souhaitez, vous pouvez courir afin de soutenir l’association Ela et réaliser un don pour chaque pas parcouru. Source : happy running crew Odyssea Odyssea est une course organisée par l’association du même nom, chaque année à Paris et dans d’autres villes de France au profit de la recherche contre le cancer du sein. Depuis 2002 et après 17 éditions d’Odyssea Paris ce sont près de 3 979 000 euros qui ont été récolté. En tout, 301 500 personnes ont couru ou marché pour s’engager à leur échelle et lutter contre le cancer du sein. Prochains départs prévus les 5 et 6 octobre 2019 ! Vous pouvez choisir de vous inscrire pour un parcours de 1, 5 ou 10 kilomètres selon votre niveau. Tout au long de la journée, différentes animations sont organisées telles qu’une Zumba géante, un échauffement collectif…

La Duchesse d’Uzès, première à écoper d’une amende pour excès de vitesse à Paris

La Duchesse d’Uzès, première à écoper d’une amende pour excès de vitesse à Paris

Lorsqu’il est question des femmes au volant, les plaisanteries, les images d’Epinal et les quolibets on tendance à fuser : les femmes conduisent mal, ne savent pas faire un créneau, ou ne dépassent pas les 20km/h… On se demande d’où vient cette réputation ! Car la première femme à avoir son permis de conduire, qui n’est autre que la Duchesse d’Uzès, est aussi la première à écoper d’une amende pour excès de vitesse à Paris. Portrait d’une femme qui n’avait pas froid aux yeux et dont on ferait bien de se souvenir pour briser quelques clichés qui ont la vie dure. La Duchesse d’Uzès, première femme à passer son permis de conduire Ce n’est qu’en 1898 que la Duchesse d’Uzès passe son permis de conduire. Elle est la première femme de France à l’obtenir et entre ainsi dans les annales. La presse lui consacre même un encart pour souligner l’importance de l’événement. On lira notamment que « coiffée d’un petit chapeau de feutre noir qu’elle portait incliné sur l’oreille, [elle] tenait en main la barre de direction, qu’elle manœuvrait très savamment ». En lisant cela, certains bourgeois de l’époque ont pu en perdre leur monocle. Eh oui, il n’y a après tout aucune raison que les femmes ne sachent pas s’y prendre aussi bien que les hommes. Plusieurs années se seront pourtant écoulées entre l’autorisation de Léon Serpollet de circuler à 16 km/h en 1891 et l’obtention du permis de conduire par la première femme. A l’époque, le simple fait de se présenter nécessite un grand courage pour faire face aux critiques : la société masculine voit les conductrices d’un mauvais œil, car l’automobilisme est jugé comme un sport réservé aux hommes. Face à l’étonnement général, la réponse de la Duchesse d’Uzès est limpide : « Je m'étonne de voir tout le bruit qu'on a fait autour de cette chose pourtant si simple en soi. [...]Les impressions que j'ai ressenties, me demandez-vous ; elles ont été délicieuses. C'était d'abord d'aller à l'allure qui me plaisait, de dépasser vite, vite, les autres voitures, assez adroitement pour ne pas les accrocher [...]. » En montrant l’exemple, la Duchesse d’Uzès incite donc de nombreuses femmes à se présenter à l’examen et à démocratiser la conduite auprès de la gent féminine. C’est l’une des raisons pour lesquelles la Duchesse d’Uzès fait partie des plus importantes figures du féminisme français. Arrière-petite-fille de la « Veuve Cliquot », elle s’isole régulièrement au château de Bonnelles pour organiser des chasses à courre. Intrépide au quotidien, la Duchesse d’Uzès chasse, écrit, peint, sculpte et conduit, se moquant aussi bien des clivages que des jugements, vivant sa vie au gré de ses passions. On lui devra également la loi de 1907 permettant à l’épouse de disposer de son salaire. Les limitations de vitesse à Paris, un fléau de longue dateSource : Wikipédia (Auteur : P.poschadel) Oui, la Duchesse d’Uzès est aussi la première femme à écoper d’une amende pour excès de vitesse. Pire, elle reçoit cette contravention seulement 3 mois après avoir passé son permis. A l’époque, Le Figaro ne perd pas le Nord et se hâte de relater l’histoire non sans cynisme : « Le Tribunal de simple police n'aura pas, après-demain jeudi, son habituelle clientèle. Sur ses bancs d'élégantes toilettes prendront place [...] car la cause appelée sera, celle de la duchesse d’Uzès et de son fils le duc d'Uzès, victimes tous deux de la fâcheuse contravention qui guette les conducteurs d'automobile ». Mais alors, à combien sont les limitations de vitesse à Paris ? En 1899, date à laquelle la duchesse reçoit sa première contravention, la limite est fixée à seulement 20 km/h. Une limite qui nous rendrait tous fous aujourd’hui, nous qui serrons les dents en zone 30 en trépignant d’impatience de revoir le bon vieux panneau à 50. La Duchesse D’Uzès se fait à l’époque attraper par la maréchaussée en roulant à 40 km/h, soit tout de même 20 km/h au-dessus de la limite. On peut saluer la performance, car il est clair que son Break Delahaye (aujourd’hui exposé au musée national de la voiture et du tourisme à Compiègne) a sûrement la même puissance qu’une voiturette sans permis actuelle. Mais on l’aura compris, la vitesse la fait vibrer et elle la maîtrise avec brio. Elle est d’ailleurs l’une des premières à s’équiper de rétroviseurs. La Duchesse d’Uzès reste aujourd’hui une figure emblématique de la Belle Epoque. Elle a vu son portrait immortalisé dans Les Modes au début de XXe siècle dans un article qui la présente comme « La plus grande dame de France ». En 1926, à l’âge de 79 ans, elle fonde l’Automobile Club Féminin, car l’accès à l’Automobile Club de France est alors réservé aux hommes. Elle le présidera jusqu’à sa mort, vivant à 100 à l’heure jusqu’à son dernier souffle. Illustration de présentation Julius LeBlanc Stewart - Les Dames Goldsmith au bois de Boulogne en 1897 sur une voiturette (Source : Wikipédia)

S'inscrire avec Google

- ou -


- ou -