15 comptes Instagram à suivre

Avec bien plus de 150 millions d’utilisateurs, Instagram est un des réseaux sociaux les plus populaires. C’est aussi un excellent moyen de (re)découvrir une ville différemment – à condition bien sur de connaitre les meilleurs comptes ! Nous avons donc crée une liste de 15 superbes comptes Instagram qui vous vont, à coup sur, vous donner envie de visiter Paris.

1) Paris Je t’aime

instagram cariboo paris account tourist office

Paris Je t'aime assemble les meilleurs photos de Paris sur Instagram. Ce compte est aussi partenaire de l’Office du Tourisme de Paris – pas d’hésitations ! Suivez-le pour de beaux clichés de la capitale garantis !

2) Paris in Four Months

instagram cariboo paris account paris in four months carin olsson

Paris In Four Months suit les aventures parisiennes de la photographe Carin Olsson. Attendez vous à de belles photos, avec une mise en avant des dernières tendances mode et le luxe.

3) Juan Jerez

instagram cariboo paris account juan jerez haussmann

Le compte du photographe Juan Jerez est rempli des paysages urbains parisiens. Ses photos, aux tons certes un peu sombres, restent cependant magnifique ! C’est l’endroit parfait pour satisfaire votre passion pour l’architecture Haussmannienne.

4) Seb Gordon

instagram cariboo paris account seb gordon quirky

Si vous préférez la photographie créative, alors le compte de Sébastien Pélegrin est fait pour vous. Il met en ligne des photos originales de la capitale – partez ainsi à la découverte de nouveaux endroits insolites de Paris !

5) Paris Promenades

instagram cariboo paris account paris promenades audrey puppy

Avec Instagram, tout le monde peut devenir photographe, Audrey de Paris Promenades en est l’exemple parfait ! Elle n’utilise que son iPhone pour photographier les meilleurs endroits cachés de Paris. Elle est aussi accompagnée de son chiot… ce qui la rend encore plus attachante!

6) L’Instant Parisien

instagram cariboo paris account l'instant parisien fabrice laurence

L'Instant Parisien est le compte Instagram de Fabrice et Laurence. Jetez un coup d’œil à leurs clichés, ceux de la station du métro Trinité d’Estienne d’Orves par exemple, et découvrez un aspect a la fois chic et rétro!

7) Les Flâneries d’Aurélie

instagram cariboo paris account les flâneries d'aurélie o_reilly_s

Les Flâneries d'Aurélie suit les randonnées d’une bloggeuse parisienne et de son chien. Bien que principalement basée à Paris, son incroyable aventure vous transportera d’un endroit exotique a un autre sans que vous vous en rendiez compte! C’est donc un compte a ne pas rater… même si vous le suivez juste pour son petit chien tout mignon !!

8) VuTheara Kham

instagram cariboo paris account VuTheara Kham myanmar

Avec 1,2m d’abonnés, VuTheara Kham est un des Instagrammers parisiens les plus populaires, et ce n’est pas un hasard : ses photos prises sur le vif témoignent de la vie parisienne dans toute sa splendeur. A voir aussi, d’excellents clichés du Myanmar.

9) My Beautiful Paris

instagram cariboo paris account my beautiful paris norma thiessen

Bien qu’elle habite à Toronto, le compte de Norma Thiessen est voué à Paris. C’est une véritable francophile, et cela se reflète dans ses incroyables photos prisent dans tout Paris

10) Arthur Gosse

instagram cariboo paris account arthur gosse iphone retro

Encore un Instagrammer qui n’utilise que son iPhone, le compte de Arthur Gosse est rempli de belles images de Paris. Son profil a une touche exceptionnellement rétro – et de nombreuses photos du café.

11) Celicelo

instagram cariboo paris account celicelo céline sunset

Si vous cherchez des belles photos de Paris la nuit, le compte de Céline est fait pour vous ! Cette photographe talentueuse possède un vrai savoir faire pour capturer la capitale sous ses meilleurs angles !

12) Nathparis

instagram cariboo paris account nathparis nathalie geffroy

Paris reste belle qu’il pleuve ou qu’il neige. S’il vous en faut la preuve, jetez un œil sur le compte de Nathalie Geffroy Ses photos de Paris sous la pluie et sous la neige sont magnifiques. Pour de l’inspiration culinaire, rendez-vous sur son compte foodie, @nathparisfood !

13) French Words Journal

instagram cariboo paris account french words journal julien

Julien est fondateur du @frenchwords, qui est un compte génial a suivre pour ceux qui souhaitent apprendre le français. Mais c’est le journal qui nous intéresse le plus – il y a quelques photos fantastiques de Paris.

14) Jean-Luc Raymond

instagram cariboo paris account jean-luc raymond street art

Si le Street Art est votre tasse de thé, ce compte est fait pour vous. Jean-Luc Raymond prends des photos sensationnelles du Street Art de Paris, en utilisant que son iPhone. Pour plus d’informations sur le Street Art de Paris, cliquez ici.

15) Olivier Wong

instagram cariboo paris account olivier wong dusk

Les photos de Paris au crépuscule d’Olivier Wong vous laisseront bouche bée. Ses photos de la Pyramide du Louvre sont nos préférées !

16) Cariboo

instagram cariboo paris account

Nous sommes désolés – nous avons menti. En fait il y a 16 comtes Instagram qu’il faut suivre. Après tout, à quoi bon avoir Instagram si nous ne suivez pas Cariboo? Suivez-nous pour des excellentes photos de Paris et pour se tenir au courant de tous nos événements insolites.

Bien sur, il s'agit de notre sélection, si vous avez des suggestions, n'hésitez pas de nous en faire part sur Facebook !

James, mardi 22 mars 2016

User Profile Picture

À propos de James

Paris est génial.

Visitez Paris avec...

Articles similaires

Top 5: Bistros de Paris

Top 5: Bistros de Paris

Au cours des dernières années la gastronomie française a été révolutionnée par la croissance de la bistronomie. C’est un mouvement gastronomique, né à Paris, qui refuse de limiter les repas gastronomiques aux restaurants de haute cuisine. D’ailleurs, bistronomie est la fusion de gastronomie et bistro – elle puise sa beauté dans sa simplicité en se débarrassant du caractère superflu de la haute gastronomie et en se concentrant sur la nourriture. Qu’est-ce que c’est la bistronomie dans la pratique ? Adieu à la décoration luxueuse et au service impeccable. Oubliez la présentation élaborée et les ingrédients compliqués. En retour, vous pouvez profiter d’une entrée et un plat pour moins de 30€. Ce n’est pas un nouveau concept, mais c’est toujours florissant. Dans cet esprit, voici 5 des meilleurs bistros de Paris : 1) Aux Deux Amis Vraiment la définition de l’expérience bistronomique, Aux Deux Amis est un restaurant décontracté au cœur d’Oberkampf. Sa décoration respire le chic des années soixante-dix, avec les lampes néons et les murs carrelés. Le propriétaire travaillait au Chateaubriand - un des pionniers de la bistronomie - auparavant, ce qui est la preuve de la mobilité dans la scène bistronomique parisienne ! Aux Deux Amis est très populaire, alors assurez-vous de réserver ! Aux Deux Amis, 45 Rue Oberkampf 750112) Abri Si vous cherchez quelque chose d’insolite, alors Abri est fait pour vous. Ce restaurant propose de la cuisine française avec une influence japonaise. Le lundi et le samedi on peut profiter du street food, sinon c’est des menus dégustations. Le restaurant est minimaliste et tout petit – la cuisine prend une moitié de l’espace ! Pour le dîner il faut réserver quelques mois en avance, mais cela en vaut la peine. Abri, 92 Rue du Faubourg Poissonnière 75010 3) Le Grand Pan Bien qu’il soit modeste vu de l’extérieur, Le Grand Pan est un bistro parisien par excellence. La nourriture est simple – une soupe pour l’entrée suivi de viandes grillés – mais ne vous décevra pas. Le restaurant est fermé le week-end, alors venez pendant la semaine pour un dîner exceptionnel. Le Grand Pan, 20 Rue Rosenwald 750154) Le Chateaubriand Peu de restaurants sont entrés dans la légende dans la même mesure que le Chateaubriand. Ouvert en 2006, ce restaurant a été (et demeure) au premier plan du mouvement bistronomique parisien. Le menu change tous les jours, mais vous pouvez attendre à plusieurs petits plats avec des influences culinaires de partout dans le monde. A 70€ pour le menu fixe, ce n’est pas le bistro le moins cher, mais c’est sans doute un excellent rapport qualité-prix ! Le Cheateaubriand, 129 Avenue Parmentier 750115) Clown Bar En ce qui concerne l’originalité, le Clown Bar offert une expérience gourmande sans pareil. Cette ancienne buvette de la Cirque d’hiver a été rénovée il y a deux ans sous l’œil vigilant de deux chefs expérimenté. Le résultat : une expérience bistronomique génial et abordable dans un endroit unique, entouré par des illustrations du cirque et des figurines de clown. A ne pas rater ! Clown Bar, 114 Rue Amelot 75011

Bien manger pour moins de 15 euros

Bien manger pour moins de 15 euros

Aujourd’hui et depuis 2 ans, en tant qu’étudiante SRUP (Sans Restaurant Universitaire Proche) qui se refuse d’aller au McDo ou manger un sandwich tous les jours, se sustenter le midi sans atteindre un déficit à la fin de chaque mois est un dur combat quotidien qui relève parfois, à Paris, de l’impossible. Cette lutte est aussi partagée par les nombreux touristes fatigués patrouillant dans la capitale inlassablement toute la journée espérant découvrir la gastronomie française qui fait rayonner notre beau pays à l’étranger. En effet, n’oublions pas que, depuis novembre 2010, la gastronomie française a été inscrite au patrimoine de l’UNESCO. Ainsi, visiter Paris, c’est aussi découvrir les petits bistrots et les restaurants de seulement quelques tables cachées au fond des ruelles, coincées entre deux grands magasins ou protégées par un jardin secret. La cuisine fait partie intégrante de la culture française et des coutumes et voici quelques adresses pour mieux comprendre l’art de vivre à la française qui résoudront le dilemme de trouver des restaurants assez sophistiqués parce que gastronomie oblige et abordables car vous avez sûrement prévu d’autres lieux où claquer votre budget de vacances.Le Vin qui DanseAprès avoir descendu un petit escalier puis traverser un pont, découvrez un bistrot gastronomique caché au fond du 13ème où on ne peut y aller que si on connait déjà l’adresse. Il présente la gastronomie française dans toute sa splendeur pour le prix modique de 10 euros midi et soir pour un plat et un dessert. Le large bar à vin fait également honneur à son nom et accompagne délicieusement les plats cuisinés par les deux chefs qui sont aussi d’éminents œnologues.69 rue Broca 75013 Pariswww.levinquidanse.comLes Bols de JeanIl a été inventé à San Francisco puis a conquis Londres et arrive enfin à Paris, près de l’Opéra Garnier. Le Bol de Pain garni c’est un nouveau concept où l’assiette est remplacée par du pain au levain croustillant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur, délicatement toasté et rempli d’une délicieuse et originale garniture composée d’aliments résolument frais. Les prix s’échelonnent de 7 à 12 euros pour le Bol du Chef et chacun des bols représente un repas complet.2 rue de Choiseul 75002 Pariswww.lesbolsdejean.comLa Cantoche 42Pour tous les amoureux de la viande rouge et du bon vin, la Cantoche 42 marque l’arrêt obligatoire au nord de Paris, dans le 20ème arrondissement. Un endroit cosy et accueillant tenu par Jean, un patron chaleureux pour qui la cuisine c’est autant la convivialité que la nourriture. La carte est relativement petite mais se pose comme résolument made in France propose une qualité optimale.42 rue de Monilmontant 75020 Pariswww.cantoche42.comChefs des quartiersAncienne sandwicherie revisitée, située dans le 13ème, le principe, qui assure une très grande diversité des goûts, est simple : chaque jour, un parmi 4 différends chefs d’origine différente règne sur les cuisines et propose leur façon unique de revisiter la cuisine française. Chaque jour se succèdent des plats bons, simples et frais qui donnent à l’assiette une spontanéité réjouissante : un menu à 10 euros pour entrée + plat + dessert et 2 euros de plus pour un café.12 rue du Jura 75013 Pariswww.chefsduquartier.comChez MéméIl ne faut pas s’arrêter à l’enseigne crêperie-sandwicherie, le petit restaurant est plus que ça. Décors vintage et originale, cuisine simple mais bonne et diversifiée dans ses saveurs, et un accueil et des serveurs sympathiques, démentant agréablement la traditionnelle mauvaise humeur des serveurs parisiens. Repas copieux pour moins de 12 euros et ambiance jeune le midi, retrouvez une nourriture « comme à a maison ».17 Avenue Philippe Auguste 75013 Pariswww.chezmeme.combibimbap

11 petites histoires à connaître sur Notre-Dame de Paris

11 petites histoires à connaître sur Notre-Dame de Paris

Si Notre-Dame s’impose aujourd’hui comme un symbole de Paris, il convient de se demander pourquoi ? Qu’est ce qui rend cet édifice si particulier dans le cœur des Parisiens et si intriguant aux yeux des touristes ? Cariboo a relevé 11 petites anecdotes à connaître sur ce monument de la capitale. 1. Une vie de (seulement) 853 ans La construction de cette bâtisse démesurée a débuté en 1163 et c’est le pape Alexandre III qui posa la première pierre. Il a fallu plus de deux siècles pour qu’elle soit complètement terminée. En traversant tant d’années d’Histoire, sa longue vie n’a pas été de tout repos puisqu’elle a été vandalisée par les Révolutionnaires en 1789, puis restaurée. Elle a aussi été le témoin de nombreux événements historiques comme le sacre de Napoléon 1er, le mariage d’Henri IV, les funérailles de François Mitterrand … 2. The place to be Notre-Dame de Paris est visitée par plus de vingt millions de visiteurs par an, dont environ quatorze millions qui entrent dans la cathédrale. Ceci fait de la cathédrale le lieu le plus visité de Paris, de France et même d’Europe ! Par ailleurs, en plus de la visite de l’intérieur de la cathédrale gratuitement, il est est aussi possible de payer pour visiter la crypte et les tours, ainsi que de découvrir les trésors de la cathédrale. Comptez 7€ pour la crypte et 8,50€ pour les tours, et rien que pour l’expérience et la vue, croyez moi ça en vaut le coup ! 3. La crypte, lieu du retour dans le temps (Retour vers le futur ?) Notre-Dame de Paris est pleine de surprises et vous laisse découvrir étape par étape, dans la crypte archéologique, son parvis et ses alentours l'époque où elle n’était pas encore là. En effet, grâce à un système d’animation 3D, vous pourrez voir toutes les étapes, une par une, de la construction de la Cathédrale, comme si vous y étiez ! La modernité au service du passé, génial non ? (C’est aussi le meilleur moyen d’occuper les enfants, mais chut c’est un secret) 4. Ici commence toutes les routes de France Le point zéro (aussi appelé kilomètre zéro – instant culture) est le commencement de toutes les routes d’un pays et il se trouve généralement dans la capitale. En France, le point zéro est situé sur le parvis de Notre-Dame, qui se nomme la place Jean-Paul II. La classe non ? 5. La cathédrale a été… Un entrepôt Oui oui, un entrepôt, un garde-meuble, un (grand) placard et quand on voit l’intérieur aujourd’hui, nous aussi on a du mal à le croire. Cela s’explique par le fait que la Révolution Française et spécialement ses révolutionnaires n’ont pas été tendres avec Notre-Dame de Paris. Après l’avoir pillée et saccagée, en détruisant quelques sculptures dans un mouvement anti-monarchique, la Cathédrale est restée telle quelle pendant plusieurs décennies. Elle était alors considérée comme magasin de nourriture et de fourrage Ce n’est qu’en 1802 sous l’initiative de Napoléon Ier que la Cathédrale connaîtra une première restauration succincte. C’est d’ailleurs à cet endroit qu’il se sacrera lui-même empereur en 1804. 6. Merci Victor Après Napoléon, Notre-Dame de Paris doit sa notoriété en grande partie à Victor Hugo. En effet, suite à la parution de son roman « Notre-Dame de Paris », mettant en scène les célèbres Quasimodo, Esméralda, Phoebus ou encore Frollo, et dont l’intrigue entière se déroule autour de la cathédrale, le peuple prend conscience de la richesse du lieu. Donc, en 1845, l’architecte Viollet-le-Duc s’attèle à la restauration totale de la Cathédrale, qu’il ne finira qu’en 1864. Bon, il est vrai qu’il y a aussi la comédie musicale, mais à moins que vous vouliez vraiment avoir la voix de Garou dans la tête toute la journée, nous n’en parlerons pas ici. 7. Les cloches ont des prénoms ! Pour l’occasion du 850ème anniversaire de Notre-Dame, les dix cloches ont été renouvelées. Chaque cloche possède une sonorité qui lui est propre et a la particularité d’avoir un prénom. Elles se nomment respectivement : Emmanuel (anciennement Marie-Thèrese, c’est la cloche la plus importante, elle est aussi appelée le Bourdon), Marie, Gabriel, Anne-Geneviève, Denis, Marcel, Etienne, Benoit-Joseph, Maurice et Jean-Marie. Et tout ce petit monde pèse au totale 38485 tonnes soit le poids de 38 girafes, et donc pas moins de 1900 caribous ! 8. Une cathédrale tordue Eh oui ! Ça ne se voit pas vraiment et il faut s’attarder de manière importante sur l’architecture pour le remarquer mais la partie gauche de la façade est légèrement plus basse que la partie droite. Cela se verrait principalement au niveau de la rosace du côté du parvis. Certains pensent que ce léger affaissement est une référence au visage du Christ sur la croix, penché sur la gauche. 9. Un trésor dans la Cathédrale Notre-Dame de Paris détient le plus grand trésor de la Chrétienté - rien que ça - puisqu’elle possède l’inestimable Couronne d’épine du Christ. L’histoire raconte que Saint Louis qui l’aurait acheté, au XIIIème siècle, à un banquier vénitien qui l’avait pris en gage à l’empereur byzantin Baudoin II. Pour l’acheter, Saint Louis a dépensé la moitié du budget annuel de la France. On ne peut pas vraiment dire que cela lui a porté bonheur puisqu’il est mort en croisade, à Tunis. 10. Le paradoxe de Biscornet L’histoire raconte que l’artisan Biscornet chargé d’effectuer la porte principale de Notre- Dame de Paris, les plus imposantes, aurait fait un pacte avec diable pour créer les gravures de fer présentes sur la porte. On raconterait aussi que lors de son installation, cette dernière refusait de s’ouvrir et qu’il a fallut y jeter de l’eau bénite pour parvenir à rentrer. Etrange histoire que de faire un pacte avec le diable pour se rapprocher de Dieu. 11. Saint Marcel combat le Dragon Saint Marcel était le patron de Paris au Vème siècle, à qui on prêtait la particularité d’avoir des pouvoirs de guérisons. Il est présent de manière sculptée sur le côté Nord de Notre-Dame de Paris. L’intégralité de sa vie est gravée autour de la grande porte rouge. Vous pourrez même le voir se battant contre un dragon, sur le côté droit de la porte. La légende rapporte qu’il aurait vaincu ce dragon grâce à trois coups de sa crosse. Envie d'en savoir encore plus? Réserve ta place pour la visite des Fantômes & Mystères de Paris !

Les Bouquinistes : une flânerie insolite

Les Bouquinistes : une flânerie insolite

Sur les quais de Seine se trouvent, éparpillés, des centaines de boîtes vertes vendant des livres d’occasion et des anciennes affiches. Ces bouquinistes sont une particularité des quais de la Seine depuis des siècles et leur histoire commence avec les origines littéraires et révolutionnaires de la capitale. Si vous voulez savoir que faire à Paris, jetez un œil aux bouquinistes et vous plongerez dans une petite tranche de l’histoire.Flânez le long de la Seine avec un de nos guides et découvrez les bouquinistes vous-même. Samy et Kim sont nos experts dans le centre historique de Paris !Ces boîtes sont apparues pour la première fois pendant le 16ème siècle avec les marchands colporteurs qui vendaient des livres d’occasion sur les quais de la Seine. Cette nouveauté n’a pas été bien accueillie par les autorités qui craignaient que les livres dérogent à la censure officielle de l’époque. Par conséquent, en 1649, une interdiction de l’étalage de livres sur le Pont Neuf a été établie.1789 a vu le commencement de la Révolution française et cette période a donné un nouveau souffle aux bouquinistes. En effet, grâce à la vente des brochures révolutionnaires et à la récupération des bibliothèques appartenant aux nobles et au clergé, les bouquinistes se sont multipliés. Si bien qu’en 1859, une règlementation concernant la taille et l’emplacement des boîtes a été mis en placeDe nos jours, il existe environ 900 boîtes répandues sur 3km au bord de la Seine. En 1991 les bouquinistes ont même été inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui a consolidé leur place dans l’histoire de Paris.Où trouver les bouquinistesMalgré l’inclusion récente des arnaques touristiques telles que des porte-clés ou des cartes postales parmi les livres, les bouquinistes restent une véritable tradition. Ils sont tenus d’être ouvert au moins 4 jours par semaine et la couleur « vert wagon » est obligatoire. Sinon, elles peuvent être expulsées - la liste d’attente est de 8 ans ! Aujourd’hui les bouquinistes sont ouverts qu’il pleuve ou qu’il neige, et leurs livres protégés par un emballage en plastique. Par ailleurs, la légende raconte que leur emblème représentant un lézard regardant une épée, signifierait la recherche du soleil pour mieux vendre les livres, mais aussi le privilège de porter l’épée pour un ancien libraire.

S'inscrire avec Google

- ou -


- ou -