15 comptes Instagram à suivre

Avec bien plus de 150 millions d’utilisateurs, Instagram est un des réseaux sociaux les plus populaires. C’est aussi un excellent moyen de (re)découvrir une ville différemment – à condition bien sur de connaitre les meilleurs comptes ! Nous avons donc crée une liste de 15 superbes comptes Instagram qui vous vont, à coup sur, vous donner envie de visiter Paris.

1) Paris Je t’aime

instagram cariboo paris account tourist office

Paris Je t'aime assemble les meilleurs photos de Paris sur Instagram. Ce compte est aussi partenaire de l’Office du Tourisme de Paris – pas d’hésitations ! Suivez-le pour de beaux clichés de la capitale garantis !

2) Paris in Four Months

instagram cariboo paris account paris in four months carin olsson

Paris In Four Months suit les aventures parisiennes de la photographe Carin Olsson. Attendez vous à de belles photos, avec une mise en avant des dernières tendances mode et le luxe.

3) Juan Jerez

instagram cariboo paris account juan jerez haussmann

Le compte du photographe Juan Jerez est rempli des paysages urbains parisiens. Ses photos, aux tons certes un peu sombres, restent cependant magnifique ! C’est l’endroit parfait pour satisfaire votre passion pour l’architecture Haussmannienne.

4) Seb Gordon

instagram cariboo paris account seb gordon quirky

Si vous préférez la photographie créative, alors le compte de Sébastien Pélegrin est fait pour vous. Il met en ligne des photos originales de la capitale – partez ainsi à la découverte de nouveaux endroits insolites de Paris !

5) Paris Promenades

instagram cariboo paris account paris promenades audrey puppy

Avec Instagram, tout le monde peut devenir photographe, Audrey de Paris Promenades en est l’exemple parfait ! Elle n’utilise que son iPhone pour photographier les meilleurs endroits cachés de Paris. Elle est aussi accompagnée de son chiot… ce qui la rend encore plus attachante!

6) L’Instant Parisien

instagram cariboo paris account l'instant parisien fabrice laurence

L'Instant Parisien est le compte Instagram de Fabrice et Laurence. Jetez un coup d’œil à leurs clichés, ceux de la station du métro Trinité d’Estienne d’Orves par exemple, et découvrez un aspect a la fois chic et rétro!

7) Les Flâneries d’Aurélie

instagram cariboo paris account les flâneries d'aurélie o_reilly_s

Les Flâneries d'Aurélie suit les randonnées d’une bloggeuse parisienne et de son chien. Bien que principalement basée à Paris, son incroyable aventure vous transportera d’un endroit exotique a un autre sans que vous vous en rendiez compte! C’est donc un compte a ne pas rater… même si vous le suivez juste pour son petit chien tout mignon !!

8) VuTheara Kham

instagram cariboo paris account VuTheara Kham myanmar

Avec 1,2m d’abonnés, VuTheara Kham est un des Instagrammers parisiens les plus populaires, et ce n’est pas un hasard : ses photos prises sur le vif témoignent de la vie parisienne dans toute sa splendeur. A voir aussi, d’excellents clichés du Myanmar.

9) My Beautiful Paris

instagram cariboo paris account my beautiful paris norma thiessen

Bien qu’elle habite à Toronto, le compte de Norma Thiessen est voué à Paris. C’est une véritable francophile, et cela se reflète dans ses incroyables photos prisent dans tout Paris

10) Arthur Gosse

instagram cariboo paris account arthur gosse iphone retro

Encore un Instagrammer qui n’utilise que son iPhone, le compte de Arthur Gosse est rempli de belles images de Paris. Son profil a une touche exceptionnellement rétro – et de nombreuses photos du café.

11) Celicelo

instagram cariboo paris account celicelo céline sunset

Si vous cherchez des belles photos de Paris la nuit, le compte de Céline est fait pour vous ! Cette photographe talentueuse possède un vrai savoir faire pour capturer la capitale sous ses meilleurs angles !

12) Nathparis

instagram cariboo paris account nathparis nathalie geffroy

Paris reste belle qu’il pleuve ou qu’il neige. S’il vous en faut la preuve, jetez un œil sur le compte de Nathalie Geffroy Ses photos de Paris sous la pluie et sous la neige sont magnifiques. Pour de l’inspiration culinaire, rendez-vous sur son compte foodie, @nathparisfood !

13) French Words Journal

instagram cariboo paris account french words journal julien

Julien est fondateur du @frenchwords, qui est un compte génial a suivre pour ceux qui souhaitent apprendre le français. Mais c’est le journal qui nous intéresse le plus – il y a quelques photos fantastiques de Paris.

14) Jean-Luc Raymond

instagram cariboo paris account jean-luc raymond street art

Si le Street Art est votre tasse de thé, ce compte est fait pour vous. Jean-Luc Raymond prends des photos sensationnelles du Street Art de Paris, en utilisant que son iPhone. Pour plus d’informations sur le Street Art de Paris, cliquez ici.

15) Olivier Wong

instagram cariboo paris account olivier wong dusk

Les photos de Paris au crépuscule d’Olivier Wong vous laisseront bouche bée. Ses photos de la Pyramide du Louvre sont nos préférées !

16) Cariboo

instagram cariboo paris account

Nous sommes désolés – nous avons menti. En fait il y a 16 comtes Instagram qu’il faut suivre. Après tout, à quoi bon avoir Instagram si nous ne suivez pas Cariboo? Suivez-nous pour des excellentes photos de Paris et pour se tenir au courant de tous nos événements insolites.

Bien sur, il s'agit de notre sélection, si vous avez des suggestions, n'hésitez pas de nous en faire part sur Facebook !

James, mardi 22 mars 2016

User Profile Picture

À propos de James

Paris est génial.

Préparez une visite avec James

Visitez Paris avec...

Articles similaires

5 jardins secrets de Paris à garder pour soi

5 jardins secrets de Paris à garder pour soi

Envie de vous reposer dans un des parcs secrets de Paris ? Cela tombe bien, Cariboo a dressé pour vous une liste de jardins où coquetterie et intimité se rencontrent. On vous y emmène... Mais attention! Motus et bouche cousue !Le square Roger-Stéphane (Rue Récamier 7e) :Avoisinant le bon Marché et logé au bout d’une ruelle perpendiculaire à la rue de Sèvres, ce petit parc n’est pas facile à dénicher. Difficile donc d’y entrer sans le connaître. Caché entre quelques immeubles, le lieu est peuplé de recoins pour se reposer. Des recoins qui se laissent explorer et appellent la curiosité des promeneurs. Aménagé en étages, de nombreux petits escaliers conduisent à de nouveaux espaces. Les surprises sont partout : un bassin alimenté par une petite cascade confère au parc un air sauvage. Tandis que les allées parsemées de lilas japonais apportent un esprit zen. Cet havre de paix est idéal pour se ressourcer dans le cœur agité de Paris.Le jardin du musée Rodin (79 rue Varenne 7e) :Derrière l’hôtel Biron qui accueille les œuvres de Rodin, s’étend l’un des plus beaux jardins de Paris. Un écrin de verdure jalonnée de statues de l’artiste, parmi lesquelles on trouve, les bourgeois de Calais, les portes de l’enfer, le monument à Balzac et surtout le Penseur. Paisible, ce jardin à la française est un véritable coup de cœur pour une ballade ensoleillée. De larges bancs de pierre sont disposés autour d’un bassin circulaire et invitent le promeneur à s’y asseoir : le soleil sur les épaules, un livre dans la main. Et si l’envie de vous rafraîchir monte en vous, le café du musée est prêt à vous accueillir sur ses chaises, à l’ombre de ses arbres.Le jardin des Rosiers – Joseph Migneret (4e) :Discret, ce jardin situé en plein cœur du marais n’est pas visible de la rue, ce qui le rend difficile à trouver. Pour y accéder il faut passer par le hall de l’hôtel de Coulanges, l’actuelle maison de l’Europe au 35, 37 rue des Francs-Bourgeois ou par le n°10 de la rue des rosiers. Ce parc par sa proximité avec les nombreux restaurants de spécialités israéliennes est le lieu parfait pour emporter ses falafels et manger sur le pouce, loin de l’agitation de la rue. Le jardin réserve quelques belles surprises comme ses superbes orangers du Mexique, son grand marronnier ou son figuier rampant mais ce n’est pas tout. À l'occasion des récents travaux, l’une des 77 tours de l’enceinte de Philippe Auguste (XIIIe siècle) classée aux Monuments Historiques a été dévoilée après avoir été restaurée.Le jardins Tino Rossi (5e) :Situé sur les quais de Seine, en face de l’île Saint Louis, le jardin Tino Rossi, n’est pas très bien connu ni des parisiens ni des touristes. Pourtant cet espace vert n’est pas sans intérêt. Il abrite une vingtaine d’œuvres contemporaines sorties de la main des plus grands artistes de la sculpture moderne. Dans ce « musée » en plein air, aux bords de l’eau, vous pouvez vous amuser à retrouver les sculptures de Brancusi, César, Ipoustéguy, Zadkine, Rougemont, Schoffer, Stahly et bien d’autres encore. Avec poésie, elles côtoient ici une végétation abondante et variée. Platanes, Saules Pleureurs, Cerisiers à fleurs, Pins noirs d’Autriche, Peupliers s’épanouissent à hauteur différente, sur de petits plateaux ou bordant les amphithéâtres qui s’ouvrent sur le fleuve. On s’imagine rapidement attendre sur l’une des marches la tombée du jour accompagné d’une bonne bouteille de vin. Une dernière chose : pour y accéder, prenez l’escalier juste en face de l’institut du monde arabe.Le jardin zen du Panthéon Bouddhique (16) :En plein cœur du très chic XVIe arrondissement se cache le jardin le plus zen de Paris. L’accès, gratuit, se fait par le tristement méconnu musée Guimet consacré aux arts asiatiques. À l’intérieur, pièces d’eau, bambous, petits ponts de bois, dalles de pierre et cascades discrètes se rencontrent sur une surface de 450 mètres carré. On s'attend à voir surgir un Samouraï à n'importe quel moment. Voyage au pays du soleil levant garanti !SI vous êtes un Cariboo, n'hésitez pas à y emmener vos visiteurs qui ne résisteront pas au charme d'une découverte si inattendue au cœur de la frénétique ville de Paris

Le canal Saint-Martin est de retour!

Le canal Saint-Martin est de retour!

Au début de l’année, les autorités parisiennes ont vidé le Canal Saint-Martin pour la première fois depuis 15 ans. Le but : un nettoyage intensif. Lors la dernière vidange, en 2001, on a trouvé toutes sortes d’objets, notamment des obus de la Première Guerre mondiale ainsi qu’une voiture. Cette fois-ci, on a trouvé parmi les 10,000 tonnes de déchets, des vélos, une baignoire et même un drone !Le nettoyage en timelapseLe canal Saint-Martin coule sur 4,5km à travers le 10ème arrondissement de Paris. En 1802, c’est Napoléon qui a ordonné sa construction dans le but de fournir de l’eau douce aux parisiens. Après son achèvement en 1825, le canal a été utilisé pour acheminer des marchandises, céréales et matériaux de construction. Aujourd’hui, ce type du trafic a pratiquement cessé. Néanmoins, le canal reste toujours une des destinations préférées des parisiens et des touristes.Maintenant que le nettoyage est terminé, le remplissage du canal avec pas moins de 90,000 mètres cubes d’eau peut commencer. Les travaux prennent fin le 4 avril (et auront coûté 9,5m€ !), et le trafic fluvial va pouvoir reprendre. Avec l’arrivée du beau temps ce week-end, nous avons hâte de marcher le long du canal et de nous asseoir sur ses rives ensoleillées !Visitez le canal Saint-Martin avec Cansu. Elle est du coin et elle connaît tous les meilleurs endroits cachés dans le quartier !

11 petites histoires à connaître sur Notre Dame de Paris

11 petites histoires à connaître sur Notre Dame de Paris

Si Notre Dame s’impose aujourd’hui comme un symbole de Paris, il convient de se demander pourquoi ? Qu’est ce qui rend cet édifice si particulier dans le cœur des Parisiens et si intriguant aux yeux des touristes ? Cariboo a relevé 11 petites anecdotes à connaître sur ce Monument (sens propre et figuré) de la capitale.Merci à Thierry Chevalier pour ses précieuses informations. Allez visiter Notre Dame de Paris avec lui, il a encore pleins de choses à vous raconter !1. Une vie de (seulement) 853 ansLa construction de cette bâtisse démesurée a débuté en 1163 et c’est le pape Alexandre III qui pose la première pierre. Il a fallu plus de deux siècles pour qu’elle soit complètement terminée. En traversant tant d’années d’Histoire, sa longue vie n’a pas été de tout repos puisqu’elle a été vandalisée par les Révolutionnaires en 1789, puis restaurée. Elle a aussi été le témoin de nombreux évènements historiques comme le sacre de Napoléon 1er, le mariage d’Henri IV, les funérailles de François Mitterrand …2. The place to beNotre Dame de Paris est visitée par plus de vingt millions de visiteurs par an, dont environ quatorze millions qui entrent dans la cathédrale. Ceci la place comme lieu le plus visité de Paris, de France et même d’Europe ! Par ailleurs, en plus de la visite de l’intérieur de la cathédrale gratuitement, il est est aussi possible de payer pour visiter la crypte et les tours, ainsi que de découvrir les trésors de la cathédrale. Comptez 7€ pour la crypte et 8,50€ pour les tours, et rien que pour l’expérience et la vue, croyez moi ça en vaut le coup !3. La crypte, lieu du retour dans le temps (Retour vers le futur ?)Notre Dame de Paris est pleine de surprises et vous laisse découvrir, dans la crypte archéologique, son parvis et ses alentours lorsqu’elle n’était pas encore là. En effet, grâce à un système d’animation 3D, vous pourrez voir toutes les étapes, une par une, de la construction de la Cathédrale, comme si vous y étiez ! La modernité au service du passé, génial non ? (C’est aussi le meilleur moyen d’occuper les enfants, mais chut c’est un secret)4. Ici commence toutes les routes de FranceLe point zéro (aussi appelé kilomètre zéro – instant culture) est le commencement de toutes les routes d’un pays et il se trouve généralement dans la capitale. En France, le point zéro est situé sur le parvis de Notre Dame, qui se nomme la place Jean-Paul II. La classe non ?5. La cathédrale a été… Un entrepôtOui oui, un entrepôt, un garde-meuble, un (grand) placard et quand on voit l’intérieur aujourd’hui, nous aussi on a du mal à le croire. Cela s’explique par le fait que la Révolution Française et spécialement ses révolutionnaires n’ont pas été tendres avec Notre Dame de Paris. Après l’avoir pillée et saccagée, en détruisant quelques sculptures dans un mouvement anti-monarchique, la Cathédrale est restée telle quel pendant plusieurs décennies. Elle était alors considérée comme magasin de nourriture et de fourrage Ce n’est qu’en 1802, sous l’initiative de Napoléon Ier, que la Cathédrale connaîtra une première restauration succincte. C’est d’ailleurs à cet endroit qu’il se sacrera lui-même empereur en 1804.6. Merci VictorAprès Napoléon, Notre Dame de Paris doit sa notoriété en grande partie à Victor Hugo. En effet, suite à la parution de son roman « Notre Dame de Paris », mettant en scène les célèbres Quasimodo, Esméralda, Phoebus ou encore Frollo, et dont l’intrigue entière se déroule autour de la cathédrale, le peuple prend conscience de la richesse du lieu. Donc, en 1845, l’architecte Viollet-le-Duc s’attèle à la restauration totale de la Cathédrale, qu’il ne finira qu’en 1864. Bon, il est vrai qu’il y a aussi la comédie musicale, mais à moins que vous vouliez vraiment avoir la voix de Garou dans la tête toute la journée, nous n’en parlerons pas ici.7. Les cloches ont des prénoms !Pour l’occasion du 850ème anniversaire de Notre Dame, les dix cloches ont été renouvelées. Chaque cloche possède une sonorité qui lui est propre et a la particularité d’avoir un prénom. Elles se nomment respectivement : Emmanuel (anciennement Marie-Thèrese, C’est la cloche la plus importante, elle est aussi appelée le Bourdon), Marie, Gabriel, Anne-Geneviève, Denis, Marcel, Etienne, Benoit-Joseph, Maurice et Jean-Marie. Et tout ce petit monde pèse au totale 38485 tonnes soit le poids de 38 girafes, et donc pas moins de 1900 caribous !8. Une cathédrale tordueEh oui ! Ca ne se voit pas vraiment et il faut s’attarder de manière importante sur l’architecture pour le remarquer mais la partie gauche de la façade est légèrement plus basse que la partie droite. Cela se verrait principalement au niveau de la rosace du côté du parvis. Certains pensent que ce léger affaissement est une référence au visage du Christ sur la croix, penché sur la gauche.9. Un trésor dans la CathédraleNotre Dame de Paris détient le plus grand trésor de la Chrétienté - rien que ça - puisqu’elle possède l’inestimable Couronne d’épine du Christ. L’histoire raconte que Saint Louis qui l’aurait acheté, au XIIIème siècle, à un banquier vénitien qui l’avait pris en gage à l’empereur byzantin Baudoin II. Pour l’acheter, Saint Louis a dépensé la moitié du budget annuel de la France. On ne peut pas vraiment dire que cela lui a porté bonheur puisqu’il est mort en croisade, à Tunis.10. Le paradoxe de BiscornetL’histoire raconte que l’artisan Biscornet chargé d’effectuer la porte principale de Notre Dame de Paris, les plus imposantes, aurait fait un pacte avec diable pour créer les gravures de fer présentes sur la porte. On raconterait aussi que lors de son installation, cette dernière refusait de s’ouvrir et qu’il a fallut y jeter de l’eau bénite pour parvenir à rentrer. Etrange histoire que de faire un pacte avec le diable pour se rapprocher de Dieu.11. Saint Marcel combat le DragonSaint Marcel était le patron de Paris au Vème siècle, à qui on prêtait la particularité d’avoir des pouvoirs de guérisons. Il est présent de manière sculptée sur le côté Nord de Notre Dame de Paris. L’intégralité de sa vie est gravée autour de la grande porte rouge. Vous pourrez même le voir se battant contre un dragon, sur le côté droit de la porte. La légende rapporte qu’il aurait vaincu ce dragon grâce à trois coups de sa crosse.

Le TOP 10 des choses à savoir sur le métro parisien

Le TOP 10 des choses à savoir sur le métro parisien

Ce ver de terre géant qui rampe sous les rues de Paris a une histoire vielle de plus d’un siècle à raconter, et pas des moindre ! Cariboo a recueilli pour vous les informations principales à connaître sur le métro de Paris. Une chance me direz-vous car pour les quelques 1 ,5 milliards d’utilisateurs annuels, ils sont peu à connaître son histoire.Envie de découvrir un chemin de fer en ruine en plein Paris? Notre histoire commence avec un petit garçon né dans les Côtes-d’Armor en 1852, appelé Fulgence Bienvenüe. Les plus assidus du métro auront remarqué que ce nom est accolé à la station de métro de Montparnasse-Bienvenüe… Cher ami lecteur, perspicace que tu es, tu as deviné ! Ce petit homme allait être à l’origine d’un projet qui transformerait Paris à jamais. Nous ne pouvons donc pas vous présenter le Métro de Paris sans vous parler de ce bon vieux Fulgence, honorable inspecteur général des Ponts et Chaussées ! C’est le 19 juillet 1900 que la première ligne de métro a été ouverte au public. Elle a été logiquement appelé ligne 1, et reliait la Porte de Vincennes à la Porte Maillot en 30 minutes dans le but de désengorger les artères de la capitale. La densité des stations de métro est tellement importante, qu’aucun lieu de Paris n’est à plus de 500 m de l’une d’entre elles. Ce réseau de chemin de fer urbain à traction électrique (son petit nom de l’époque) est aujourd’hui exploité par le Régie autonome des transports parisiens (RATP) et est l’un des principaux symboles de Paris. Il est composé de 302 stations de métro (soit quelques 220km de voies ferrées !) et 16 lignes (en comptant les numéros bis #missionCléopâtre)Les 10 choses à savoir sur le Métro Parisien1. Le lapin du métro. Si vous regardez bien les portes des différentes rames, vous avez du apercevoir un petit lapin rose. Bon nombres de parisiens le connaissent ! Ce petit lapin attendrissant est né en 1977 dans les bras de la RATP, grâce à l’agence ECOM. Il a été créé dans le but de prévenir les enfants du danger des portes automatiques. Il était présent sur la ligne 1 pour commencer avant de prendre place sur la totalité du réseau (métro comme RER) en 1982. A ses débuts, il portait une salopette rouge et avait la peau jaune ! Certains se plaisent à le surnommer Serge en hommage à son dessinateur Serge Maury.2. Un record du monde. Un record du monde a été établit au sein de l’ensemble du métro parisien ! Eh oui ! L’anglais, Adham Fisher, a parcouru l’ensemble des stations de métro présent dans la capitale en une demi-journée ! Ce pari un peu fou lui a permis de rentrer dans le livre Guinness des records avec son temps de 13h, 37 minutes et 54 secondes !3. La station la plus fréquentée. La station la plus desservie par le réseau est le pôle de Châtelet (sans grandes surprises) avec 5 lignes de métro et 3 de RER… elle reçoit 15 millions d’usagers chaque année ! Cependant ce n’est pas la station la plus fréquentée de Paris. Contre toutes attentes, c’est la gare du Nord avec pas moins de 48 millions de voyageurs sur une année !4. La ligne la plus longue. La ligne 13 est la plus longue de réseau avec 32 stations et s’étend sur 24km! C’est d’ailleurs aussi la ligne la plus bondée selon les statistiques…pour le plus grand plaisir des voyageurs !5. Une seule interruption en 116 ans ! Le métro ne connaîtra qu’une seule interruption totale du trafic durant plusieurs jours au moment de la libération entre aout et septembre 1944.6. Une histoire de ticket. Les tickets de métro ont vu le jour au lancement de la ligne 1 en 1900 avec trois tarifs différents : 20 centimes pour les tickets première classe, 15 centimes pour la seconde classe et 20 centimes pour un ticket aller-retour ! Aujourd’hui un billet coûte 1,80€… Les tourniquets pour valider les tickets apparaissent en mai 1968. Cinq ans plus tard, les derniers poinçonneurs disparaissent du paysage parisien quotidien. En octobre 2001, la RATP met en place la carte Navigo qui va faciliter la vie de nombreux parisiens et banlieusards !7. Une carte lisible. La carte du métro parisien est un casse-tête et ce n’est pas une légende ! Certains se sont penchés sur ce bazar coloré pour trouver un moyen plus efficace de s’y retrouver. C’est le cas de Max Roberts, maître de conférences en psychologie à l’université d’Essex (Angleterre) et spécialiste en cartographies simplifiées, qui a imaginé un plan du métro circulaire. Nos yeux ont hâte !8. Un incendie meurtrier. Le métro parisien a connu un incendie meurtrier le 10 aout 1903 (soit 3 ans après son ouverture) à cause d’un court-circuit. Il s’est déclenché sur la ligne 2 à la station Couronnes et 84 personnes ont perdu la vie.9. Le métro connecté. Une application existe pour vous indiquer dans quelle partie de la rame il faut rentrer si vous voulez vous retrouver face aux sorties de la station où vous descendez ! Vous évitez ainsi de vous user les jambes en traversant les quais. Magique non ? L’application s’appelle « Paris ci la sortie du Métro » (un fin jeu de mots se cache derrière son nom) et est disponible gratuitement sur l’AppStore.10. Une nouvelle façon de voir vos trajets. Guillaume Martinetti, ingénieur passionné des transports, a repris la carte du métro en y ajoutant le temps de marche entre chacune des stations du réseau. Il y a généralement moins de 5 minutes de marche entre chaque station ! Les Parisiens sont donc feignants ? Non on dira qu’ils sont juste pressés.Vous voulez rester sous terre? Partez avec Victoire découvrir les Catacombes !Comme vous l’aurez compris, le métro parisien est riche en histoires ! Il est aujourd’hui un élément important du patrimoine parisien.

S'inscrire avec Google

- ou -


- ou -